LES JOURS XXL - Madice Agency
1830
post-template-default,single,single-post,postid-1830,single-format-gallery,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
LES JOURS XXL

LES JOURS XXL

La mythique session de shopping originaire du Canada et des Etats-Unis, donne le coup d’envoi de la période des achats de Noël.

Le lendemain du repas de Thanksgiving, ce sont des foules de consommateurs qui se ruent dans les magasins.
Fièvre acheteuse, achats compulsifs ou simples cadeaux de Noël, rien ne manque pour assouvir les désirs des clients !

Mais cette année 2015, l’événement prend un autre tournant et suscite l’appréhension. Après les terribles événements du vendredi 13 novembre 2015 le malaise se fait sentir et cette campagne de promotions annuelle fixée au vendredi 27 novembre pourrait bien être rebaptisée.

L’intitulé de cette opération commerciale « Black Friday » ou « Crazy Friday » outre-Atlantique se heurte malheureusement au vendredi noir des attentats de Paris.

Dès lors, le délégué général de la fédération du e-commerce et de la vente à distance Marc Lolivier a annoncé que l’événement Black Friday sera renommé « Jour xxl » par respect pour les familles touchées par ce drame.

L’appellation jugée très inappropriée, la grande distribution a choisi comme alternative le « crazy week-end », la Fnac optera quant à elle pour « les quatre jours uniques Fnac ».

C’est une situation délicate pour la communication de cette opération commerciale, mais l’origine du Black Friday n’est pas assez démocratisée en France pour résister au choc de ces jours derniers.

Historiquement aux Etats-Unis, cet événement du Black Friday était une métaphore de l’encre noir. En effet, à cette date les écritures des livres de comptes des grands magasins passaient du rouge au noir et les bénéfices de l’année explosaient.

L’adopter dans notre pays était un moyen d’internationaliser notre résonance commerciale face à l’afflux des touristes anglophones durant les fêtes de Noël.